Avez-vous des questions? Nous avons des réponses.

Listes de contrôle des données : Exigences SAP pour l’analyse des comptes fournisseurs

  • Mise à jour

Sommaire

Découvrez les champs SAP dont MindBridge a besoin pour l’analyse des comptes fournisseurs.

Cet article doit être lu avec la liste de vérification des données : Comptes fournisseurs.

Remarque :Les champs SAP mentionnés dans ce document sont précisés par {SAP Table Name}.{SAP Field Name}. La concaténation de l’un des champs mentionnés ci-dessous peut être effectuée pendant l’importation du fichier dans MindBridge.


Remarques générales

Les différents tableaux SAP utilisés sont les suivants :

Tableau Description
BKPF Tableau d’en-tête des pièces comptables
BSEG Table de concertation des segments de pièces comptables
SKAT Dossier principal du compte du grand livre général
LFA1 Fichier maître des fournisseurs (section générale)
LFC1 Fichier maître des fournisseur (chiffres de transaction)
T003T Textes de type de document (peuvent être utilisés pour déterminer le type d’écriture)
USR02 Données de connexion SAP (peuvent être utilisées pour déterminer l’écriture manuelle)

 


Rapport détaillé des comptes fournisseurs (obligatoire)

Le rapport détaillé des CF contient toutes les activités des comptes fournisseurs.

#

Nom du champ

Obligatoire?

Champ SAP

Description SAP

Remarques

1

Identifiant de l’écriture

Oui

BKPF.BELNR

BKPF.MANDT*

BKPF.BUKRS*

BKPF.GJAHR*

Numéro du document comptable

Vous devrez peut-être également inclure une combinaison des autres clés principales (telles que MANDT, BUKRS et GJAHR) afin de créer un ID d’écriture unique.

Le champ Identifiant de l’écriture doit correspondre à tous les fichiers.

2

Nom du fournisseur

Oui

LFA1.NAME

Nom du bénéficiaire

Si vous avez plusieurs noms de fournisseurs, vous devrez peut-être concaténer tous les champs ensemble.

3

Montant

Non

BSEG.SHKZG

BSEG.DMBTR

Indicateur Débit/Crédit

Montant en devise locale

 

4

Débit

Oui

BSEG.SHKZG

BSEG.DMBTR

Indicateur Débit/Crédit

Montant en devise locale

Si BSEG.SHKZG est « S » (c’est-à-dire Débit), utilisez BSEG.DMBTR, sinon laissez 0 ou vide.

5

Crédit

Oui

BSEG.SHKZG

BSEG.DMBTR

Indicateur Débit/Crédit

Montant en devise locale

Si BSEG.SHKZG est « H » (c’est-à-dire Crédit), utilisez BSEG.DMBTR, sinon laissez 0 ou vide.

6

Date de la transaction

Oui

BKPF.BUDAT

Date d’enregistrement dans le document

 

7

Type d’écriture

Oui

BKPF.BLART*

BKPF.TCODE*

BSEG.BSCHL*

Type de document

Code de transaction

Clé comptable

*Il n’y a pas de champ SAP précis qui correspond au Type d’écriture. Consultez la section Type d’écriture ci-dessous pour plus de détails.

8

Identifiant du fournisseur

Non

BSEG.LIFNR

BKPF.MANDT*

BKPF.BUKRS*

BKPF.GJAHR*

Numéro de compte du fournisseur ou du créancier

*Nous suggérons fortement d’inclure l’identifiant du fournisseur pour les ensembles de données SAP. Si aucun identifiant du fournisseur n’est fourni, MindBridge utilisera le nom du fournisseur comme identifiant du fournisseur. Si les deux sont fournis, l’analyse utilisera l’identifiant du fournisseur, mais les deux sont affichés.

Vous devrez peut-être également inclure une combinaison des autres clés principales (telles que MANDT, BUKRS et GJAHR) afin de créer un identifiant du fournisseur unique.

Le champ « Identifiant du fournisseur » doit correspondre à tous les fichiers.

9

Date GLG

Non

BKPF.CPUDT

Jour de saisie du document comptable

 

10

Identifiant du compte

Non

BSEG.HKONT

Numéro de compte du grand livre général

 

11

Réf. de la facture

Non

BSEG.REBZG*

BSEG.AUGBL*

Numéro de la facture à laquelle la transaction appartient

*Ces valeurs doivent être liées à l’Identifiant de l’écriture de facture connexe. Cela peut être stocké dans REBZG du document de paiement ou, à l’inverse, stocké dans AUGBL du document de facturation.

La facture et les paiements peuvent avoir une relation many to many dans SAP. Ceci n’est actuellement pas pris en charge dans MindBridge.

12

Note

Non

BKPF.BKTXT

ou

BSEG.SGTXT

Texte d’en-tête de document

Texte de l’article

Utilisez l’un ou l’autre ou une concaténation des deux.

13

Échéance

Non

FAEDT

BSEG.ZFBDT*

BSEG.ZTERM*

Date d’échéance nette

Date de référence pour le calcul de la date d’échéance

Clé des modalités de paiement

*La date d’échéance nette peut ne pas être disponible, auquel cas la date d’échéance devra être calculée à l’aide de BSEG.ZFBDT, BSEG.ZTERM et d’autres champs.

14

Date de la facture

Non

BKPF.BLDAT

Date du document dans le document

 

15

Type de transaction

Non

BKPF.BLART

Type de document

 

16

Nom d’utilisateur

Non

BKPF.USNAM

Nom d’utilisateur

 

 

Vous pouvez également avoir des colonnes supplémentaires qui seraient utiles à inclure lors de l’évaluation de vos résultats MindBridge. Veuillez les inclure dans l’ensemble de données au besoin.

Voici quelques exemples : AWTYP, BSTAT, BUZEI, CPUTM, GLVOR, KTOKK, MONAT, RLDNR, STBLG, STGRD, UMSKZ et XREVERSAL.

Type d’écriture

Le type d’écriture est utilisé pour déterminer la nature de l’écriture. Les types d’écriture suivants sont acceptés :

  • Note de crédit
  • Note de débit
  • Redressement
  • Facture
  • Paiement

Bien qu’aucun champ SAP ne corresponde au type d’écriture, vous pouvez déduire le type d’écriture de la manière suivante : 

  1. Mise en correspondance à partir du type de document (BLART) à partir du tableau BKPF. Voici un exemple de mise en correspondance :

    Type de document (BLART)

    Type d’écriture

    RE

    Facture

    KZ

    Paiement

    KG

    Note de crédit

  2. Mise en correspondance à partir du TCODE. 
  3. Mise en correspondance à partir de la clé comptable (BSCHL) à partir du tableau BSEG. Voici un exemple de mise en correspondance :

    Clé comptable (BSCHL)

    Type d’écriture

    21 (Note de crédit)

    Note de débit

    22 (Retourner la facture)

    Redressement

    24 (Autres créances)

    Redressement

    25 (Paiement sortant)

    Paiement

    26 (Différence de paiement)

    Paiement

    27 (Compensation)

    Redressement

    28 (Compensation des paiements)

    Paiement

    29 (débit spécial du grand livre général)

    Redressement

    31 (Facture)

    Facture

    32 (Retourner la note de crédit)

    Redressement

    34 (Autres comptes fournisseurs)

    Redressement

    35 (Paiement entrant)

    Paiement

    36 (Différence de paiement)

    Paiement

    37 (Autre compensation)

    Redressement

    38 (Compensation des paiements)

    Paiement

    39 (crédit spécial du grand livre général)

    Redressement

Écriture manuelle

Un point de contrôle d’écriture manuelle est déclenché par des entrées contenant un mot-clé dans une colonne de l’ensemble de données. Il existe différentes façons de déterminer si une écriture est une écriture manuelle, selon la mise en œuvre et l’objectif de votre système SAP.

Voici quelques exemples de la façon dont vous pouvez déterminer l’écriture manuelle :

  1. Nom d’utilisateur - Certains codes d’utilisateur peuvent être des codes d’utilisateur système et automatisés connexes. Cela indiquerait que l’écriture n’est pas une écriture manuelle.
  2. Type de document (BLART) - Certains types de document tels que AA ou SA sont souvent considérés comme une écriture manuelle.
  3. Une formule impliquant plusieurs colonnes telle que TCODE=F* ET KOART=S.

Vous pouvez sélectionner tous les mots-clés qui indiquent une écriture manuelle dans MindBridge ou vous pouvez redresser vos scripts d’extraction pour qu’ils produisent soit Vrai/Faux ou 1/0 pour indiquer une écriture manuelle.


Liste des montants en souffrance à la fin de la période (obligatoire)

Ce fichier contient les postes couvrant toutes les créances qui restent en souffrance à la fin de la période de déclaration en cours. Le format des données suit celui du tableau Rapport détaillé des comptes fournisseurs, tel que décrit ci-dessus, à l’exception du champ Type d’écriture qui doit être exclu, car chaque écriture sera automatiquement définie sur « en souffrance ».

Pour vérifier l’exhaustivité dans MindBridge, vous pouvez créer la liste des comptes clients en souffrance de fin de période en prenant un sous-ensemble de rapports détaillés des comptes fournisseurs où : (Date de compensation > date de fin de période) ou (Date de compensation est nulle). Vous trouverez ci-dessous les champs SAP qui peuvent être utilisés comme date de compensation dans la formule ci-dessus

  • BSEG.AUGDT = Date de compensation
  • BSEG.AUGBL = Numéro de document du champ SAP du document de compensation
Remarque : Bien que les tableaux BSIK / BSAK représentent une vue actuelle ouverte / fermée, ils ne coïncident pas nécessairement avec la période d’analyse.

Liste des fournisseurs (facultatif)

Ce fichier fournit les noms de chaque fournisseur.

#

Nom du champ

Obligatoire?

Champ SAP

Description SAP

Remarques

1

Nom du fournisseur

Oui

LFA1.NAME

Nom

Si vous avez plusieurs noms de fournisseurs, vous devrez peut-être concaténer tous les champs ensemble.

2

Identifiant du fournisseur

Non

LFA1.LIFNR

BKPF.MANDT*

BKPF.BUKRS*

BKPF.GJAHR*

Numéro de compte du fournisseur ou du créancier

*Nous suggérons fortement d’inclure l’identifiant du fournisseur pour les ensembles de données SAP. Si aucun identifiant du fournisseur n’est fourni, MindBridge utilisera le nom du fournisseur comme identifiant du fournisseur. Si les deux sont fournis, l’analyse utilisera l’identifiant du fournisseur, mais les deux sont affichés.

Vous devrez peut-être également inclure une combinaison des autres clés principales (telles que MANDT, BUKRS et GJAHR) afin de créer un identifiant du fournisseur unique.

Le champ « Identifiant du fournisseur » doit correspondre à tous les fichiers.

3

Adresse du fournisseur

Non

LFA1.*

Divers champs d’adresse LFA1.*

 

4

Connexe

Non

 

 

Ces données ne sont généralement pas disponibles dans les systèmes SAP.

 


Soldes d’ouverture des fournisseurs (facultatif)

Ce fichier fournit les soldes d’ouverture de chaque fournisseur pour l’année fiscale. Ce fichier est facultatif et peut être fourni à la place de la liste des montants en souffrance de début de période.

Remarque : Le mise en correspondance suivant est fourni comme référence pour la structure de données. En raison de la nature temporelle des données dans LFC1, il se peut que cela ne fonctionne pas pour de nombreuses implémentations SAP. Dans ces cas, les données devront être obtenues auprès d’une autre source.
Remarque : La clé primaire pour LFC1 comprend MANDT, BUKRS, GJAHR. Vous devrez peut-être les inclure pour que chaque ligne soit bien définie.

#

Nom du champ

Obligatoire?

Champ SAP

Description SAP

Remarques

1

Nom du fournisseur

Oui

LFC1.NAME

Nom

Si vous avez plusieurs noms de fournisseurs, vous devrez peut-être concaténer tous les champs ensemble.

2

Solde

Oui

LFC1.UMSAV

Solde reporté en devise locale

Solde d’ouverture en devise locale. Négatif pour le crédit, positif pour le débit.

3

Débit

Non

 

 

 

4

Crédit

Non

 

 

 

5

Identifiant du fournisseur

Non

LFC1.LIFNR

BKPF.MANDT*

BKPF.BUKRS*

BKPF.GJAHR*

Numéro de compte du fournisseur ou du créancier

*Nous vous suggérons fortement d’inclure l’identifiant du fournisseur pour les ensembles de données SAP. Si aucun identifiant du fournisseur n’est fourni, MindBridge utilisera le nom du fournisseur comme identifiant du fournisseur. Si les deux sont fournis, l’analyse utilisera l’identifiant du fournisseur, mais les deux sont affichés.

Vous devrez peut-être également inclure une combinaison des autres clés principales (telles que MANDT, BUKRS et GJAHR) afin de créer un identifiant du fournisseur unique.

Le champ « Identifiant du fournisseur » doit correspondre à tous les fichiers.

 


Liste des montants en souffrance en début de période (facultatif)

Ce fichier contient les postes de ligne couvrant toutes les créances de la période de déclaration précédente qui étaient en suspens au début de la période de déclaration actuelle. Le format des données suit celui du tableau Rapport détaillé des comptes fournisseurs, tel que décrit ci-dessus, à l’exception du champ Type d’écriture qui doit être exclu, car chaque écriture sera automatiquement définie sur « Ouverture ».

Ce fichier est facultatif et peut être fourni au lieu des soldes d’ouverture du fournisseur.

Pour vérifier l’exhaustivité dans MindBridge, vous pouvez créer la liste des comptes clients en souffrance de fin de période en prenant un sous-ensemble de rapports détaillés des comptes fournisseurs de la période précédente où : (Date de compensation > date à la fin de la période précédente) ou (Date de compensation est nulle). Vous trouverez ci-dessous les champs SAP qui peuvent être utilisés comme date de compensation dans la formule ci-dessus.

  • BSEG.AUGDT = Date de compensation
  • BSEG.AUGBL = Numéro de document du champ SAP du document de compensation
Remarque : Bien que les tableaux BSIK / BSAK représentent une vue actuelle ouverte / fermée, ils ne coïncident pas nécessairement avec la période d’analyse.

Avez-vous autre chose en tête? Vous pouvez également clavarder avec nous ou soumettre une demande d’aide supplémentaire.

Cet article vous a-t-il été utile?